L’objectif est d’expliquer la procédure pas à pas pour mettre en place le couple SQLite / Entity Framework sous Visual Studio.

A priori plutôt simple l’ajout d’un gestionnaire de connexion à une base de donnée SQLite s’avère étrangement “particulière”.

Pour synthétiser, une base de données SQLite n’entre pas dans le schéma client/serveur que l’on rencontre habituellement dans les autre SGBDR. SQLite se résume à un fichier contenant les données, puis un connecteur embarqué dans l’application qui possède ainsi d’une base de données locale et légère. Derrière sa simplicité SQLite respecte la norme ACID et embarques des fonctionnalités identiques à ses concurrents (contrain de clef étrangère, index, vue etc.).

L’objectif est donc de pouvoir réaliser ceci sous Visual Studio lorsqu’on ajoute un “ADO.NET Entity Data Model :

SQLiteEF_Objectif

 

 

(suite…)

Lire la suite