Ou plutôt devrais-je dire « j’ai passé ma première certification » tout simplement.

Mardi 21 mai 2015 à 14h45 je suis invité à me présenter au centre partenaire Microsoft pour passer ma certification 70-659 HyperV 2008.

(suite…)

Lire la suite

Hyper-V est un role disponible sur Windows 8.1 Pro pour qui veut faire de la para-virtualisation (moins consommateur en ressource que la virtualisation type VirtualBox ou VMware Player).
Cependant il manque une fonctionnalité intéressante à Hyper-V : Le NAT sur Network. Cette fonctionnalité présente dans un simple VMware Player consiste à connecter une VM vers l’extérieur (vers l’internet) sans consommer d’adresse IP sur le plan réseau local.
La VM dispose d’une adresse IP « Interne » que seul l’hote peut voir et ceci se fait grace au service « VMware NAT » installé avev VMware Player.

Il suffit donc d’installer VMware Player afin de bénéficier de ce service (et de la carte réseau qui va avec) au sein d’Hyper-V.

Ci après la procédure à réaliser.

(suite…)

Lire la suite

Suite à l’acquisition d’un petit « serveur » qui a pour fonction de créer un mini labo à la maison (d’où le nom de ce blog), il ne restait plus qu’a installer un OS Hyperviseur. Pour cela,  l’offre est relativement fournie :

  • Hyper-V : L’hyperviseur de Microsoft est disponible sous 2012R2 (hyperV3), et également pour 2008r2 (hyperV2). Vous allez être étonné mais la version « core » est totalement gratuite. Voici les 2 liens de téléchargement :

En revanche, pour administrer votre serveur HyperV à distance, il y’a 2 méthodes. La méthode RDP (vous prenez la main sur le serveur grâce au RDP) ou bien les RSAT (Remote Server Admin Tools). Et là si vous avez opté pour un HyperV 2012 vous ne pourrez l’administrer avec le RSAT uniquement si votre PC est sous Windows 8. J’ai donc abandonné cette solution de virtualisation.

  • Xen server : J’ai a peine testé donc je ne pourrais pas m’étaler dessus mais il mérite le détour. Fonctionne sur une base de RedHat
  • vMware ESX 5.5 : Gratuit  également (après s’être enregistré sur le site vMware pour recevoir une clé d’activation) et très complet, il s’agit d’une excellent alternative. Seul petit bémol, sa console d’administration (vSphere Client) ne fonctionne que sur Windows (j’ai essayé par tous les moyens avec Wine mais sans succès). Pour administrer un ESX depuis un client Linux, soit on utilise le vSphere command line, soit on installe un vCenter (et donc payer) afin de bénéficier de l’interface Web d’administration de vCenter.
  • Proxmox : Et bien m’y voici, comme je ne pouvais administrer mon ESX5.5 (graphiquement je parle) depuis mon Linux Mint je me suis orienté vers une solution Proxmox dont je vais vous parler.

(suite…)

Lire la suite