Une autre problème que j’ai rencontré avec mon Laptop Dual Boot Windows / Linux est l’utilisation de ma souris Bluetooth.

Le choix d’une souris Bluetooth a tout d’abord été motivé par le fait qu’il ne faille ajouter aucun élément au Laptop (comme un dongle Usb Unify chez Logitech) : Le Laptop dispose du Bletooth, ma souris aussi, il n’y a besoin de rien d’autres c’est pafait?

Oui mais le souris ne peut être appairer qu’à un seul OS à la fois ! Si bien que si je switch d’OS (Windows -> Linux ou inversement) je dois re-coupler ma souris.

Heuresement grace à la base de connaissance apportée par le site stackoverflow.com, voici le condensé de la solution :

(suite…)

Lire la suite

Propriétaire comme beaucoup d’un laptop ultraportable, l’utilisation de cet appareil est principalement liée à la mobilité. Lors de mes déplacements il pourrait m’arriver d’égarer mon pc portable (oubli, vol, prêt …) et à ce titre j’estime qui s’avère intéressant de rendre illisible les données stockées sur son disque dur.

Pour répondre à cette demande, une solution simple consiste à chiffrer son disque dur. Depuis l’étrange disparition de TrueCrypt, c’est VeraCrypt qui semble être l’un des meilleurs outils du moment.

Toutefois 2 systèmes d’exploitation sont installé sur mon Laptop : Windows 10 et Kali Linux. La problématique ? je souhaite chiffrer les partitions systèmes de ces 2 os et malheureusement VeraCrypt ne permet pas encore de :

  • Chiffrer le disque système Windows si Grub est installé dans le MBR (Veracrypt ne peut pas surcharger grub ou encore le remplacer)
  • Chiffrer plusieurs partitions système et proposer un multiboot

Alors pour répondre à cette problématique voici une solution qui me convient parfaitement

(suite…)

Lire la suite

Suite à l’article de l’ami Denis sur l’intérêt d’un firewall permettant la création de règle basée en autre sur un processus, j’ai voulu suivre ses recommandations sur l’utilisation du Pare Feu Windows livré nativement depuis Windows 7 (et aussi avant mais d’une qualité nettement moins bonne) et dont les fonctionnalités n’ont rien à envier aux concurrents payants.

Dans cet article, je passe en revue le cycle de vie de l’utilisation de ce firewall.

(suite…)

Lire la suite

Voici une petite manipulation a effectuer pour ajouter une entrée dans le menu contextuel du file manager « Nemo » présent entre autre dans la distribution Mint Cinnamon.

Cet exemple est utilisé pour éditer un fichier avec Sublime Text par le biais d’un clic droit

contextmenuSublimeText

(suite…)

Lire la suite

Hyper-V est un role disponible sur Windows 8.1 Pro pour qui veut faire de la para-virtualisation (moins consommateur en ressource que la virtualisation type VirtualBox ou VMware Player).
Cependant il manque une fonctionnalité intéressante à Hyper-V : Le NAT sur Network. Cette fonctionnalité présente dans un simple VMware Player consiste à connecter une VM vers l’extérieur (vers l’internet) sans consommer d’adresse IP sur le plan réseau local.
La VM dispose d’une adresse IP « Interne » que seul l’hote peut voir et ceci se fait grace au service « VMware NAT » installé avev VMware Player.

Il suffit donc d’installer VMware Player afin de bénéficier de ce service (et de la carte réseau qui va avec) au sein d’Hyper-V.

Ci après la procédure à réaliser.

(suite…)

Lire la suite

Proxmox (dont j’ai parlé dans un précédent article) est un hyperviseur complet basé sur Debian qui a l’avantage d’être administrable depuis son interface Web. C’est d’ailleurs depuis cette interface, via un navigateur, que l’on peut prendre la main sur une VM, sauf que cette méthode nécessite par un plugin Java.

Dans la future version de Proxmox, il sera possible d’utiliser cette console en full HTML5, cette solution est appelée « no vnc ». Voici comment faire :

(suite…)

Lire la suite

Suite à l’acquisition d’un petit « serveur » qui a pour fonction de créer un mini labo à la maison (d’où le nom de ce blog), il ne restait plus qu’a installer un OS Hyperviseur. Pour cela,  l’offre est relativement fournie :

  • Hyper-V : L’hyperviseur de Microsoft est disponible sous 2012R2 (hyperV3), et également pour 2008r2 (hyperV2). Vous allez être étonné mais la version « core » est totalement gratuite. Voici les 2 liens de téléchargement :

En revanche, pour administrer votre serveur HyperV à distance, il y’a 2 méthodes. La méthode RDP (vous prenez la main sur le serveur grâce au RDP) ou bien les RSAT (Remote Server Admin Tools). Et là si vous avez opté pour un HyperV 2012 vous ne pourrez l’administrer avec le RSAT uniquement si votre PC est sous Windows 8. J’ai donc abandonné cette solution de virtualisation.

  • Xen server : J’ai a peine testé donc je ne pourrais pas m’étaler dessus mais il mérite le détour. Fonctionne sur une base de RedHat
  • vMware ESX 5.5 : Gratuit  également (après s’être enregistré sur le site vMware pour recevoir une clé d’activation) et très complet, il s’agit d’une excellent alternative. Seul petit bémol, sa console d’administration (vSphere Client) ne fonctionne que sur Windows (j’ai essayé par tous les moyens avec Wine mais sans succès). Pour administrer un ESX depuis un client Linux, soit on utilise le vSphere command line, soit on installe un vCenter (et donc payer) afin de bénéficier de l’interface Web d’administration de vCenter.
  • Proxmox : Et bien m’y voici, comme je ne pouvais administrer mon ESX5.5 (graphiquement je parle) depuis mon Linux Mint je me suis orienté vers une solution Proxmox dont je vais vous parler.

(suite…)

Lire la suite

Comme moi vous êtes imprégné de l’ergonomie Office 2013 et son ruban et aimeriez trouver un équivalent sous Linux ?

Dans un premier temps je me suis entêté à installer Office 2013 avec Wine … bien que disposant de la dernière version de l’émulateur, ce fut un échec. Dans un second temps j’ai jeté un œil furtif sur la suite Libre Office mais n’ai pas été conquis par l’ergonomie bien que depuis la version 4 la suite propose une barre latérale. Puis au fil de mes recherches j’ai trouvé chaussure à mon pied

(suite…)

Lire la suite

Si comme mois vous avez été surpris de ne pouvoir faire de CTRL+V / CTRL+C / CTRL+V sur votre distribution Linux (Mint 17 pour moi actuellement) voici une petite astuce pour rendre ces raccourcis disponibles.

Tout d’abord il faut afficher le « tag » et keycode de la touche CTRL Gauche sous Xorg (grace au paquet xorg-wmodmap qui est pré-installé) :


 

Cette commande retournera un résultat a peu près comme ceci :


Le tag de mon CRTL Gauche est donc : 37   Control_L

Dans l’espace personnel (~/) créer un fichier .Xmodmap et coller dedans :


Et voilà le tour est joué 😉

Lire la suite